TOYOTA

4500GT

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

La relève de la Supra a beaucoup remué les esprits des gens de Toyota. Ce qui peut se comprendre puisqu'elle a été une grande réussite automobile. Imaginer un successeur à une telle auto n'est pas chose facile. Le public attend une digne héritière aux 2000GT et Supra. L'une des voie explorée par Toyota est une sportive à 4 places embarquant une technologie ultramoderne.

Au salon de Francfort en 1989 est présentée une Toyota 4500GT. C'est une voiture expérimentale mue par un moteur dérivé de la nouvelle Lexus V8. Peu de temps après, à la suite du salon de Tokyo, elle est essayée par quelques journalistes étrangers sur le circuit de Fuji. Il parait qu'il y aurait eu quatre exemplaires construits, mais rien n'est moins sur. La carrosserie au design étrange est peu attrayante, mais son Cx est de 0,29. Elle est faite de fibre de carbone et d'aluminium. Les phares avants sont couverts de vitres opaques de la couleur de la carrosserie qui deviennent transparentes lorsqu'on alume les lumières, on appelle ça "électrophorétique".

Ce projet est l'oeuvre de Koji Nishikawa et de Masataka Esaki. Le design intérieur est du à Kaoru Akahira. En fait, beaucoup de technologies développées ici sont en prévision d'une nouvelle Lexus Coupe.

Le moteur V8 de 4,5 l. a un bloc en aluminium et une culasse en magnésium. 5 soupapes par cylindre, 3 pour l'admission et 2 pour l'échappement, soit 40 au total. Gonflé à 300 ch à 6600 t/min, le couple est de 383 Nm à 4800 t/min. La propulsion passe par une boîte manuelle 6 vitesses collée à un pont arrière à glissement limité. Le poids de 1450 kg est idéalement répartit entre l'avant et l'arrière (balance 50/50).

Ce moteur aurait pu équipé la Supra dès 1991 mais il en a été autrement. De même cette 4500GT qui aurait du être produite en série en 1991 ou 1992, probablement sous la marque Lexus, n'aboutira pas.

Les suspensions actives sont contrôlées par Piezos-TEMS (Toyota Electronic Modulated Suspension). Les journalistes ont pu essayé cette voiture qui était bridée à 6000 t/min. Résultats: 400 m départ arrêté en dessous de 14 s et 0 à 100 km/h en moins de 7 s. Une vitesse de 180 km/h est atteinte à un régime de 5000 t/min seulement, la zone rouge étant à 7500 t/min.

En 1991, une autre 4500GT est dévoilée, le V8 développe maintenant plus de 320 ch.

La puissance augmente avec le temps, plus de 400 ch en 2002/03. Toujours la boîte 6 vitesses manuelle couplée au pont arrière. Vitesse maximum 320 km/h et accélération de 0 à 100 km/h en 4,5 s et toujours des promesses de voir la production démarrer.

Depuis la fin de la production de la Supra, en 1999, le fantôme d'une nouvelle GT plane chez les toyotistes. Toyota a développé avec succès sa filiale Lexus et acouche de la LFA en 2010.

 

Toyota 4500GT 1989

Salon de Tokyo 1989

Toyota 4500GT 1989

Journée de test sur le circuit de Fuji

Toyota 4500GT 2001

Sketch d'une Toyota 4500GT 2003

Salon de l'automobile de Tokyo 1989.

 

Page d'accueil - Contact