Accueil > Marques et modèles > Honda > V8 Sports

HONDA

V8 Sports

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Plaques d'immatriculation
Prince Moteurs
Toyota MX Concepts
Lexus Electrified Sport EV
Toyota Sports EV
Toyota FT-Se
Mazda Ionic SP
Prince Sedan
Prince BNSJ
Gasuden Mini-Van
Yanase YX360
Yanase Custom Sports
Toyota TES-ERA EV
Nissan GT-R50
Honda Open Sports
Honda Acute Blast
Honda V8 Sports
Okamura Mikasa
Nismo R33 GT-R LM
Nissan 300 Seta
Zagato Bambù
Autech Gavia Zagato
Autech Zagato Stelvio AZ1
Suzuki Fronte RP
HKS Zero-R
Nissan Z Concept
Nissan Middle Sports
Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Révélée en 2023 lors des 75 ans de la marque, une étude de petit coupé sportif à moteur central a été menée au début des années 70 par le bureau de style Honda.

Il n’y a pas de désignation officielle pour le projet, les maquettes portent les numéros 660 ou 7789. La ligne est fluide et contraste avec les véhicules de production du constructeur japonais de l’époque. Le but est de proposer une automobile respectueuse de l’environnement et amusante à conduire.

A cette période, Honda travaille sur le développement du CVCC (Compound Vortex Controlled Combustion), système destiné à réduire la consommation des moteurs à essence que l’on verra sur la Civic en 1975. Il est prévu de munir le coupé d’un moteur V8, peut-être dérivé du moteur de Formule 1 (RA302), équipé du CVCC.

Au départ, il est discuté du style de voiture qui accueillerait le moteur V8. L’idée d’un coupé sport est préférée à une berline. Ensuite vient la disposition du moteur. Il est étudié la possibilité de le mettre à l’avant, comme à l’arrière.

Il semble que Honda a la ferme intention de produire cette voiture mais il n’en sera rien. La crise du pétrole de 1973 est la cause d’abandon de beaucoup de projets dans le monde automobile, celui-ci en fait partie. « Le défi qui n’est jamais venu au monde », comme le dit Honda, a été caché pendant 50 ans.

En fait, Honda a bien réalisé le défi en 1990 avec la NSX, la voiture sportive à moteur central qui a secoué le monde.

En étudiant les quelques photos dévoilées, il y a cette maquette correspondant à peu près au sketch affiché en arrière-plan. Le profile rappelle la Datsun 240Z, récente révolution dans le monde des sportives, que tout le monde jalouse. La configuration avec son cockpit reculé et un long capot semble indiquer un moteur en position avant, comme son homologue japonaise.

Vient ensuite une maquette en argile à l’échelle 1:1 dont la forme est plus cunéiforme. Le moteur pourrait bien se placer à l’arrière.

La maquette suivante est plus équilibrée mais le style est encore brut. Un panneau indique "voiture à moteur central" avec le numéro 660. La plaque posée à l’arrière mentionne "Canada America".

Enfin la dernière maquette avec le numéro 7789 propose une ligne simple et élégante. Je doute quand-même qu’un moteur V8 en position centrale arrière puisse survivre dans une carrosserie sans prise d’air pour le refroidir. La vue de l’avant me fait penser à la Murène de Heuliez dévoilée en 1970 au salon de Paris, basée sur une Porsche 914-6 à moteur central.

De toute évidence, Honda voulait sa part du gâteau sur le marché des petites sportives avec un coupé compacte, aérodynamique et performant, plus moderne que la S800 dont la production s’est arrêtée en 1970. De faible dimension, avec des phares escamotables s’inscrivant dans une ligne épurée, ce joli coupé aurait pu être un rival au voitures européennes sur le marché américain, Porsche en tête.

Un moteur V8 peut lui donner la fougue nécessaire, bien que compliqué à mettre en œuvre et à maintenir. Le développement nécessaire afin d’arriver à une automobile de production aurait certainement demandé encore du temps.

 

Sketch et maquette initiale

Etude d'implantation du moteur

Seconde maquette

Troisième maquette, moteur central

Dernière maquette

 

Références:

honda.co.jp Les voitures de sport enterrées dans l'histoire

 

Page d'accueil - Contact