Histoire de Toyota

16. Années 50: Production 1

Histoire de l'automobile au Japon

Histoire de Toyota

Débuts → 1950
  1. Toyoda Automatic Loom
  2. Kiichiro Toyoda
  3. Kariya
  4. Production et distribution
  5. Toyota Motor Company
  6. Just-in-Time
  7. Recherche et dév.
  8. Prototypes divers
  9. Efforts de guerre
  10. Après-guerre
  11. Redémarrage
  12. TMS et banqueroute

Années 50
  13. Prévoir l'avenir
  14. Modernisation
  15. Exportations
  16. Production 1
  17. Production 2

Années 60

Développé en 1950, le premier Land Cruiser est vendu en 1951. Sous l'appelation BJ, ce véhicule tout terrain est bien inspiré de la Jeep américaine de la dernière guerre mondiale. Elle ravira la police, les forestiers et les militaires.

Apparu en 1951, le châssis SG est prévu autant pour un camion léger d'une tonne que pour des voitures. Plétore de modèles sont construits sur ce châssis, dont le SKB qui correspond au premier Toyoace en 1954.

Pour ce qui est du camion de 4 tonnes, le Model BM est remplacé en août 1951 par le Model BX, toujours avec le moteur Type B. Dès le mois suivant le Model FX adopte le moteur Type F.

Jusqu’à présent les véhicules Toyopet sortaient d’usine sous la forme de châssis roulant qui étaient ensuite habillés par des carrossiers. Cela rendait difficile de garantir un prix pour chaque modèle, celui-ci dépendant du carrossier qui terminait le véhicule. Toyota ne pouvait annoncer un prix fixe dans ses publicités et rencontrait aussi des soucis pour appliquer une assurance qualité des produits finis. Les revendeurs étaient libres de vendre les autos aux prix qu’ils voulaient et le client ne savait à qui se fier. Il est décidé à partir de 1951 que Toyota vendrait des véhicules complets à prix fixes et garantis. Le premier modèle à suivre cette stratégie est le camion BX dont la cabine est fabriquée en acier par Toyota Auto Body.

A la fin des années 40 un moteur Type P de 1,5 litres est étudié pour remplacé le Type S un peu poussif. Toujours de conception à soupapes latérales, la puissance développée de 40.5 hp n'est guerre satisfaisant. Il est décidé de concevoir un nouveau moteur Type R de cylindrée identique mais avec des soupapes en tête. Il est fonctionnel en 1951 et monté dans le camion SB. Mais rapidement, il est redessiné avec une course moins longue avec des éléments compatibles avec le moteur Type B. Une chaîne de production est mise en place pour produire 500 unité de Type R par mois et est monté en série dans les modèles RH et RK dès 1952.

Toyota BJ 1951

Toyota SG 1953

Toyota BX 1951

moteur Type C diesel 1959

Page d'accueil - Contact