Histoire de Toyota

2. Kiichiro Toyoda

Histoire de l'automobile au Japon

Histoire de Toyota

Débuts → 1950
  1. Toyoda Automatic Loom
  2. Kiichiro Toyoda
  3. Kariya
  4. Production et distribution
  5. Toyota Motor Company
  6. Just-in-Time
  7. Recherche et dév.
  8. Prototypes divers
  9. Efforts de guerre
  10. Après-guerre
  11. Redémarrage
  12. TMS et banqueroute

Années 50
  13. Prévoir l'avenir
  14. Modernisation
  15. Exportations
  16. Production 1
  17. Production 2

Années 60

Kiichiro Toyoda, fils de Sakichi, a intégré l'entreprise familiale en tant qu'ingénieur depuis quelques années déjà et en est devenu le directeur général. Ayant vu son père développer son commerce avec succès, il pense au future et croit que les machines à tisser son d'une autre génération.

Au début des années 1930, une autre machine mérite un grand intérêt, l'automobile. Elle ne court pas encore les rues du pays, mais dans une politique générale nationale, le maire de la ville de Nagoya voit l'avenir dans l'industrie automobile, il aimerait développer sa ville en un petit Detroit.

Une automobile nommée Atsuta est construite en 1932 à Nagoya et l'entreprise Toyoda y participe activement. Au final, le projet n'est pas concurrentiel par rapport aux modèles fabriqués par Ford et General Motors implantés au Japon et il est abandonné.

Kiichiro convainc son frère Risaburo, président de Toyoda Automatic Loom Works de lui confier l'argent de la licence vendue à Platt Bros. pour créer un Automobile Department, ce qui est fait le 1er septembre 1933. Le but est de développer et construire la première automobile entièrement nipponne.

Il envoie deux de ses directeurs, Risaburo Oshima et Rizo Suzuki, effectuer un voyage aux USA et en Europe pour acquérir du matériel et des machines-outils de production. Takatoshi Kan, de son côté, part visiter des centaines d'usines et d'universités pour emmagasiner un maximum de connaissances dans le domaine de la fabrication automobile de masse.

Pendant ce temps Kiichiro apprend les bases de la construction automobile. Il se procure un modèle Chevrolet 1933 et le démonte entièrement. Les pièces mécaniques sont scrupuleusement étudiées pour en connaître la matière et la résistance mécanique. Kiichiro décide que la première voiture Toyoda utilisera des composants communs aux Chevrolet (moteur) et Ford (châssis) pour que les clients puissent réparer leurs voitures avec des pièces détachées standards. Des recherches pour trouver des fournisseurs de matière première et des compagnies capables de reproduire des pièces de voitures américaines sont entreprises. L'année suivante, ce sont une De Soto 1934 et une Chevrolet 1934 qui sont disséquées.

Il s'adjoint également les forces de personnes ayant une expérience dans le domaine comme Higuma Ikenaga qui a participé au développement de l'Otomo.

A cette époque, il est difficile de trouver des partenaires capables de fournir des pièces pour automobile, spécialement en acier. Toyoda doit s'équiper pour fabriquer ces pièces lui-même. Un département de production d'acier est alors créé. Toyoda achète un four à arc électrique de 2 tonnes, puis un autre de 4 tonnes. Ces fours sont destinés à fabriquer des pièces en fonte et ce sont les premiers de ce type à fonctionner au Japon.

Kiichiro Toyoda

Atsuta 1932

Page d'accueil - Contact