Accueil > Marques et modèles > Atsuta 1932

ATSUTA

1932

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Kurogane tricycles
Kurogane Type95
Kurogane Mighty
Kurogane Nova
Kurogane Baby
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Cony Giant
Cony Giant 360
Cony Guppy
Cony 360
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Mazda HR-X
Mazda MX-04
Mazda RX-7 SP / SP II
Mazda RX-7 en compétition
Mazda RX-7 (5 pages)
Mazda Coupe Vision
Mazda MX-03
Mazda RX-Evolv
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

L'histoire de l'Atsuta commence en 1930. Ford et General Motors ont implanté leurs propres usines au Japon et produisent des automobiles en masse. Ils monopolisent le marché empêchant l'essor de la production autochtone.

Plusieurs instances gouvernementales décident, en accord avec le maire de Nagoya, de créer un plan de promotion au développement de l'industrie automobile dans la région de Chukyo. Il s'agit de réorienter les entreprises de l'industrie du textile et des céramiques dans la construction automobile.

Le projet appelé "Chukyo Detroit Project" est lancé et doit convertir la ville japonaise de Nagoya en un petit Detroit. Plusieurs compagnies sont sollicitées pour élaborer une première automobile. Il est décidé qu'elle sera grande et luxueuse pour concurrencer les modèles américains. La NASH 6 de 1930 sert de modèle.

Okuma Iron Works Co., Ltd. développe le moteur et la transmission. Un 8 cylindres à refroidissement liquide de 3,94 litres et 85 hp est construit.

Nippon Sharyo, Ltd. s'occupe de la carrosserie pendant que Okamoto Bicycle Works conçoit les freins et les roues.

Toyoda Loom Company (future Toyota) se charge de fabriquer les pièces de fonderie.

Deux prototypes sont terminés en mars 1932. Son nom est Atsuta, d'après un lieu sacré de la région. Le prix de revient est alors de 6500 ¥ et l'investissements nécessaire à une production en série porterait le prix de l'auto à 9200 ¥. Comparé à une Ford produite localement et vendue 3000 ¥ l'Atsuta n'a aucun avenir. Le projet du petit Detroit ne peut être rentable et est abandonné.

 

Atsuta 1932

Nash 6 1930

 

Page d'accueil - Contact