Accueil > Marques et modèles > Brock Racing Enterprises > Datsun

BROCK RACING ENTERPRISES

Datsun

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Gasuden Mini-Van
Yanase YX360
Yanase Custom Sports
Toyota TES-ERA EV
Nissan GT-R50
Honda Open Sports
Honda Acute Blast
Honda V8 Sports
Okamura Mikasa
Nismo R33 GT-R LM
Nissan 300 Seta
Zagato Bambù
Autech Gavia Zagato
Autech Zagato Stelvio AZ1
Suzuki Fronte RP
HKS Zero-R
Nissan Z Concept
Nissan Middle Sports
Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Après avoir été évincé par Toyota, Brock se tourne vers Nissan pour trouver des voitures. Nissan USA refuse en arguant que leur Datsun 2000 Roadster (SR311) ne peut pas rivaliser les concurrentes, tout spécialement les 2000GT de Toyota préparées par Shelby qui vont faire leur entrée en SCCA. De plus ils chaperonnent déjà deux écuries aux USA, le Datsun Racing Team de Duane Feuerhelm et Bob Sharp Racing.

Brock ne se décourage pas et contact Nissan Japon par l'intermédiaire d'un ami de chez Hino. La direction accepte et lui envoie secrètement deux Datsun 2000 et le support nécessaire. Les autos sont préparées dans la plus grande confidentialité et apparaissent sur les circuits en 1968 déjà, à la grande surprise des autres teams et de Nissan USA.

Les résultats ne se font pas attendre et Yutaka Katayama (Nissan USA) décide de transférer son support à BRE plutôt qu'à Duane Feuerhelm dont les résultats sont mitigés. C'est la fin du Datsun Racing Team et BRE devient une écurie officielle Nissan aux USA.

En 1970 BRE reçoit les Datsun 240Z, elles ne sont prête que pour la fin de la saison. Le pilote Jon Morton remporte le Championnat SCCA en C-Production 1970 et 1971 sur la 240Z N°46.

Voir ma page Compétition pour toutes les victoires.

L'année suivante, l'écurie s'agrandi avec les Datsun 510 (Bluebird). Elles participent dans une nouvelle série Trans-Am 2.5 de la SCCA destinée aux petites cylindrées importées. Jon Morton remportent deux Championnat d'affilée, 1971 et 1972, écrasant les BMW et Alfa Romeo engagées. La série est ensuite supprimée.

Parallèlement au Championnat SCCA, BRE participe à la Baja 1000 ou Mexican 1000, comme elle se nomme au début. Organisé par la NORRA (National Off-Road Racing Association) de 1967 à 1973, puis par SCORE International dès 1974. Cette compétition tout-terrain se déroule en Basse-Californie, au nord du Méxique. Elle est très populaire du fait qu’elle est ouverte à tout type de véhicules. Pour 1967, Brock prépare un pickup Datsun 510 pour Mary McGee, une femme pilote qui a fait ses preuves en moto. Elle termine la course, ce qui encourage Brock à participer lui-même l'année suivante. Nissan ne voit pas l'intérêt de cette compétition et ne donne aucun support à BRE.

Brock se présente donc en 1968 avec une Datsun 510 Sedan privée. Il a retiré le moteur 1600 d'origine pour y mettre le 2 litres U20 de la 2000 Roadster.

Pour 1969, BRE a le support de Nisssan. En plus du pickup, ce sont 3 Datsun 510 sedan 4 portes African Safari préparées d'usine qui sont alignées au départ d'Enseñada. BRE termine second dans sa classe.

L’expérience acquise sur circuit avec la 240Z fait germer l’idée folle d’en préparer une pour le tout-terrain. De plus la Baja 1000 se voit goudronnée les premiers 100 km et Brock veut profiter de la vitesse de pointe de la Z sur route pour prendre un avantage sur les concurrents. L’auto est préparée pour la saison de 1973. Elle est impressionnante avec ses roues démesurées et ses phares longue portées fixés à l'avant du capot. Elle reçoit une préparation soignée, tout le bas châssis est modifié et le moteur L24 préparé pour la compétition développe 250 ch. Les roues de 14’’ sont des American Racing en magnésium. Pete Brock s’adjoint l’aide de Lee Midgley pour piloter la Z à la Baja 500, version raccourcie de la compétition.

Ils terminent l’épreuve dans le fond du classement. L’opération est plus publicitaire qu’une volonté de réaliser des performances. Brock commente que la Z s’est bien comportée sur l’asphalte mais dès qu’elle a touché le sable, elle s’est révélée moins efficace que la 510. Le long capot et la position de conduite reculée représentent un handicap pour arriver à placer l’auto sur la piste et éviter les cailloux et ornières du désert. La voiture revient à la Baja 1000 suivante, aux mains de Fritz Warren et Don Richards.

BRE ne gagnera jamais la Baja 1000 ou 500 mais obtiendra plusieurs fois la deuxième place.

Par la suite, la voiture change de propriétaire plusieurs fois avant d’être restaurée à la fin des années 2000. Elle est présentée à Amelia Island en 2009.

 

BRE Datsun 2000

BRE Datsun 510

BRE Datsun 510 2l. et 240Z, Baja 1000

BRE Datsun 240Z, Baja 1000 1973

BRE Datsun 2000 Roadster, 1969

BRE Datsun 240Z, 1970-71

BRE Datsun 510, 1971-72

BRE Datsun 510 Baja

BRE Datsun 240Z Baja

 

Références:

bre2.net Racing the Baja!
bre2.net BRE at the Mitty 2010
classicmotorsports.com BRE’s Baja Datsun 240Z kisses the asphalt goodbye
lacar.com Datsun 240Z "Baja" - Speedy Gonzales
grassrootsmotorsports.com The BRE Datsun 240Z That Took on the Baja 1000
zhome.com The BRE Baja Z - Car #300
hemmings.com Datsun's Desert Debut

 

Page d'accueil - Contact