Accueil > Marques et modèles > Yatabe

Yatabe RS (ヤタベRS)

 

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Honda 145
Honda 1300
Toyota CAL-1
Yatabe RS
Toyota RV-2
Toyota RV-1
Daihatsu Hijet
Réseau de distribution Toyota domestique
Plaques d'immatriculation
Prince Moteurs
Toyota MX Concepts
Lexus Electrified Sport EV
Toyota Sports EV
Toyota FT-Se
Mazda Ionic SP
Prince Sedan
Prince BNSJ
Gasuden Mini-Van
Yanase YX360
Yanase Custom Sports
Toyota TES-ERA EV
Nissan GT-R50
Honda Open Sports
Honda Acute Blast
Honda V8 Sports
Okamura Mikasa
Nismo R33 GT-R LM
Nissan 300 Seta
Zagato Bambù
Autech Gavia Zagato
Autech Zagato Stelvio AZ1
Suzuki Fronte RP
HKS Zero-R
Nissan Z Concept
Nissan Middle Sports
Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Le fameux manga « The Circuit Wolf » de Satoshi Ikesawa bénéficie d’une grande popularité au Japon. Datant des années 70, les voitures de courses européennes sont en vedettes mais on peut aussi y voir une Toyota 2000GT.

Il est toutefois une voiture fictive sortie de l’imagination de l’auteur, la Yatabe RS. Avec une ligne splendide, c’est une Ferrari déguisée. Elle succède à la Lotus Europa du héros.

Selon le scénario du manga, le héros Yuya Fubuki (風吹裕矢) remporte le Grand Prix sur route publique avec sa Lotus Europa, mais la voiture a été gravement endommagée. Okita termine deuxième dans sa Dino 246GT. Okita souffre de tuberculose et décède peu après. Yukio Yatabe, qui sponsorisé les deux autos, les démonte pour créer une nouvelle voiture de course pour Fubuki, c’est la Ferrari Dino Racing Special. Les spécifications sont celles de la Dino 246GT et la carrosserie originale est fabriquée en fibre de verre. Le châssis et les suspensions de la Dino sont renforcés et un moteur est emprunté à une Ferrari 308 GTB. C’est un 3 L. qui développe 380 ch. Au volant de cette auto, Fubuki remporte la Shima Island Race, laissant tous les fans de la série rêveur.

Le manga est si célèbre qu’un musée « Circuit Wolf » est ouvert en 2009. Il contient les voitures de sport qui sont apparues dans la bande dessinée, dont certaine appartiennent à Ikesawa lui-même. Il ne manque que la Dino RS qui n’existe pas en vrai. Vient alors l’idée de la fabriquer.

La construction est confiée à Nautius Sports Car. Cette entreprise réalise des voitures de sport à la commande et a déjà plusieurs projets en cours, dont notamment la réplique de la Prince R380. Un châssis tubulaire est fabriqué puis la carrosserie est entièrement façonnée en aluminium. Le moteur employé provient d’une Ferrari Mondial 8 monté en position centrale transversale.

Dans le manga, l’auto est une pure voiture de course, mais la Yatabe RS réelle est réalisée en prévision de pouvoir l’immatriculer pour la route. A cette fin, elle doit être pleinement fonctionnelle, le parebrise est exécuté en verre et des clignotants sont ajoutés.

Ikesawa s’est librement inspiré de La Dino 206 Competizione créée par Pininfarina en 1967 pour dessiner sa voiture. Quelques détails diffèrent, comme l’aileron arrière, mais les portes papillon sont pareil. Pour réaliser la voiture réelle, le constructeur s’est basé sur la maquette en plastique au 1/24 commercialisée par Nitto à l’époque du manga. Une maquette à l’échelle 1/6 est tout d’abord façonnée puis un modèle en argile à la taille 1/1 est construit. Le processus est similaire à la réalisation d’une vraie voiture. Un soin particulier a été pris pour que l’aspect corresponde le plus possible aux dessins d’Ikesawa, sous tous les angles.

Le travail est méticuleux et dure une dizaine d'années. L’auto en cours de construction est exposée en 2010. Trois ans plus tard, elle fait sa première apparition publique sur le circuit de Tsukuba où on peut la voir rouler. Les tests se poursuivent à Fuji durant encore quelques années. Le nom de Yatabe RS a été choisi pour la voiture réelle pour une raison de droit d’auteur envers Ferrari. Depuis le début des années 2020, elle réside au musée.

 

The Circuit Wolf

Tsukuba 2010

Tsukuba 2013

2022

The Circuit Wolf Museum 2023

Le manga "The Circuit Wolf"

Construction de la Yatabe RS

Chez Nautilus Sports Car, 2010

Présentation sur le circuit de Tskuba, 2010

Chez Nautilus Sports Car, 2012

Chez Nautilus Sports Car, 2013

Tsukuba circuit, 2013

Fuji, 2015

2016

La voiture terminée

2022

2023

Modèles réduits

Kyosho 1/18 2023

Kyosho 1/43 et 1/64

Maquettes divers

 

Références:

nosweb.jp "Racing Special" de Yuya Fubuki
ameblo.jp Circuit Wolf Museum
ameblo.jp J'ai écouté la note d'échappement du YATABE RS 1/1
blog.goo.ne.jp Ferrari Dino RS (Yatabe RS)

 

Page d'accueil - Contact