Accueil > Marques et modèles > Yanase > Custom Sports

Yanase

Custom Sports (YX1200)

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Plaques d'immatriculation
Prince Moteurs
Toyota MX Concepts
Lexus Electrified Sport EV
Toyota Sports EV
Toyota FT-Se
Mazda Ionic SP
Prince Sedan
Prince BNSJ
Gasuden Mini-Van
Yanase YX360
Yanase Custom Sports
Toyota TES-ERA EV
Nissan GT-R50
Honda Open Sports
Honda Acute Blast
Honda V8 Sports
Okamura Mikasa
Nismo R33 GT-R LM
Nissan 300 Seta
Zagato Bambù
Autech Gavia Zagato
Autech Zagato Stelvio AZ1
Suzuki Fronte RP
HKS Zero-R
Nissan Z Concept
Nissan Middle Sports
Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

En 1963, les automobiles produites au Japon manque de charme. De manière générale, le design est banal et ennuyeux. Yanase s'en rend compte avec les voitures étrangères qu'il importe, leurs lignes sont attrayantes, les marques ont des bureaux de style bien établis et les carrosseries qui en sortent sont plus matures.

Il a l'idée de fabriquer une carrosserie spéciale qui soit aussi belle que les voitures européennes afin d'insuffler de l'inspiration chez les designers autochtones. Le laboratoire de recherche de Yanase à Takahama travaille sur le projet YX1200. La conception est confiée à Kenji Sumi. Il prend la plateforme de la VW Coccinelle qui est une base idéale. La carrosserie spéciale est façonnée en acier. C'est un coupé deux portes et 4 vraies places. Le poids à vide est de 840 kg, sensiblement identique à une Karmann Ghia. La mécanique reste d'origine, soit le moteur 1192 cm3 qui développe 40 ch. Les performances ne sont pas un sujet de préoccupation, bien qu'une possibilité de booster le moteur soit envisagée. La vitesse maximum est de 120 km/h.

Elle est exposée au Yanase Autorama de 1964. La ligne est originale tout en faisant référence aux réalisations italiennes. La grande particularité de cette auto est son toit en plexiglas transparent. Il est amovible et peut être rangé derrière la banquette arrière rabattable.

La carrosserie est proposée pour le prix de 900 000 yens et une voiture complète coûte 1,7 millions de yens. En 2014, un exemplaire est retrouvé au Japon, il se trouve dans un état de décomposition avancé.

 
 
 

Références:

cocolog-nifty.com Yanase Coupé Sport
60's Domestic Cars, Mook de Motor Fan 2012

 

Page d'accueil - Contact