TOYOTA

MR2

Préliminaires - MkI - MkII - MkIII

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

MkII 1989-1999 (SW20)

La nouvelle MR2 (MKII) est présentée au salon de Tokyo 1989. C'est une nouvelle voiture, avec une ligne plus douce, elle est un peu plus grande et plus lourde que la première mouture, elle dépasse la tonne. La sportivité due à Lotus pour la première génération est un peu mise de côté au profit du confort. La désignation du type est SW20, bien qu'aux USA, les dénominations SW21 et SW22 différencient les moteurs atmosphérique et turbo.

La commercialisation débute au printemps 1990 avec un choix de quatre motorisations selon les marchés.

Tous les moteurs sont des 2 litres DOHC 16 soupapes (3S-GE) mis à part un 2,2 l. (5S-FE) pour le marché américain de 121 ch [SAE].

La version de base propose la puissance de 165 ch à 6800 t/min et le couple de 191 Nm à 4800 t/min [JIS]. Vitesse maximum 220 km/h.

Une version turbo (3S-GTE), qui est appelée MR2 Turbo aux USA et MR2 GT au Japon, possède une puissance de 200/225 ch à 6000 t/min et un couple de 304 Nm à 3200 t/min [JIS]. L'ABS qui est en option sur les autres versions est ici de série. Ce n'est pas un mal car la vitesse maximum est de plus de 240 km/h. Le 0 à 100 km/h est abattu en moins de 6 s.

Des modifications esthétiques et techniques arrivent en décembre 1993. L'avant est formé d'un bouclier en une pièce et les feux arrières ainsi que l'aileron sont redessinés. Les roues passent de 14" à 15" pour accepter des freins plus gros.

Les moteurs sont également modifiés, le 3S-GE passe à 180 ch à 7000 t/min pour un couple de 191 Nm à 4800 t/min [JIS] (correspondant à 175 ch et 186 Nm [ECE]). Le 3S-GTE reçoit une nouveau turbo qui développe 245 ch à 6000 t/min et 304 Nm de couple à 4000 t/min [JIS].

Un différentiel à glissement limité qui était en option auparavant est monté de série sur les versions turbo. Elle est retirée du marché nors-américain en 1995.

En 1998, de nouvelles modifications esthétiques sont apportées à la MR2.

Durant sa dernière année de production, en 1999, le moteur atmosphérique 3S-GE voit sa puissance augmenter à 198 ch pour le marché japonais uniquement. Ce gain de puissance est du au nouveau système VTT-i qui permet une variation automatique d'angle de l'arbre à came d'admission.

Les MR2 s'illustrent en compétition JGTC durant l'année 1998 au Japon.

Toyota Racing Development (TRD) décide de créer un kit spécial JDM (Japanese Domestic Market) pour commémorer ce succès.

La carrosserie aux ailes gonflées est en fibre de verre et rappelle les voitures de compétition JGTC. Les voies sont élargies et les éléments mécaniques sont égalements kités par TRD. Seulement 35 exemplaires sont vendus.

La popularité de la MR2 a débouché sur diverses modifactions plus ou moins réussies. Le kit carrosserie Ferrari F355 lui donne un vrai look d'italienne. Une autre transformation courante consiste à remplacer le moteur 4 cylindres par le V6 (1MZ-FE) de la Camry.

 

Toyota MR2 1989

Toyota MR2 1991

Toyota MR2 1993

Toyota MR2 1996

Toyota MR2 JGTC 1998

TRD2000GT 1998

Kit carrosserie Ferrari F355 sur Toyota MR2

Préliminaires - MkI - MkII - MkIII

Page d'accueil - Contact