ITAL DESIGN TOYOTA

Alessandro Volta

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

Cette voiture de sport a été présentée au salon de l'automobile de Genève en mars 2004. Deux exemplaires ont été construits.

Portant le nom du physicien italien inventeur de la pile, cette voiture hybride a été développée en collaboration avec Toyota au Japon. Ce dernier a fourni à Italdesign-Giugiaro un dérivé de son dernier système hybride, celui qui a été adopté sur la Lexus RX 400. 

Sur la Volta, le propulseur V6 3.3 litres à essence est positionné derrière l’essieu arrière et n’est pas directement raccordé aux roues. En effet, le mouvement est assuré par deux moteurs électriques, un pour chaque essieu, afin de garantir une traction 4X4 et une plus grande sécurité.

Ce schéma mécanique révolutionnaire a ainsi permis d’éliminer l’encombrement longitudinal traditionnel de la transmission et de la boîte de vitesses. En effet l’électronique de gestion permet de moduler la puissance envoyée par les moteurs électriques aux roues, l’ensemble embrayage-boîte de vitesses devenant ainsi superflu.

Sous un châssis en fibre de carbone ultra-léger, spécialement conçu par Italdesign, se trouvent les batteries, d’un poids de 70 Kg.

Résultat: une sensible réduction des poids, équilibrés et contenus entre les deux essieux, une puissance débitée de 300 kW/408 ch, une vitesse maximum limitée à 250 Km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 4,03 secondes. De plus l'autonomie est spéctaculaire avec une distance parcourue de 700 km à vitesse stabilisée sur autoroute avec un plein de 52 litres.

Le tunnel central ayant été libéré de l’arbre de transmission et du tuyau d’échappement, il a été obtenu un plancher plat qui permet d’accueillir 3 passagers. Les pédales et le volant peuvent coulisser sur des glissières et être positionnés à droite, au centre ou à gauche, par un réglage constant grâce à une technologie « by-wire ».

La collaboration avec Toyota a permis d’obtenir le propulseur à essence, les moteurs électriques, les batteries et toute l’électronique de gestion ainsi que l’expérience acquise dans une technologie de pointe.

 

Salon de l'automobile de Genève, 3 mars 2004.

 

Page d'accueil - Contact