Accueil > Marques et modèles > Hope Star

HOPE STAR (ホープスタ)

 

page 1 - 2 - 3 - 4

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Kurogane tricycles
Kurogane Type95
Kurogane Mighty
Kurogane Nova
Kurogane Baby
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Cony Giant
Cony Giant 360
Cony Guppy
Cony 360
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Mazda HR-X
Mazda MX-04
Mazda RX-7 SP / SP II
Mazda RX-7 en compétition
Mazda RX-7 (5 pages)
Mazda Coupe Vision
Mazda MX-03
Mazda RX-Evolv
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

SU / SY / SM / ST

Le modèle SU sort en 1956 et remplace le précédent. Le moteur Type SU est un bicylindre deux temps de 350 cm3 refroidi par air de 15 ch à 3700 t/min. Une transmission à 4 vitesses est liée à un pont arrière rigide.

Ono se fait vite connaître et il développe sa petite entreprise. La production manuelle reste modeste. Au moment où le SU apparaît, 659 véhicules Hope Star ont été fabriqués. En 1957, une nouvelle usine est inaugurée à Kawasaki, Préfecture de Kanagawa.

Cette même année Daihatsu sort le Midget accompagné d'une campagne publicitaire nationale avec des spots TV. Il est original, joli, et surtout, il entre dans la catégorie de niche où se trouve le Hope Star. Daihatsu est l'un des pionnier du tricycle motorisé depuis 1930. Le réseau de distribution est déjà bien établi. Il devient difficile pour Ono de défendre sa part du marché, il faut moderniser son véhicule.

Fin 57, le SU reçoit deux phares et un parebrise courbe. Il est encore amélioré en 1958 avec un volant à la place du guidon et devient SY. La boîte de vitesse passe à 3 rapports. Il pèse 420 kg et peut transporter 300 kg de charge. Sa vitesse maximale est de 60 km/h et il est vendu 255 000 ¥. Actuellement, seuls 5 ou 6 SY existeraient encore.

En octobre il devient SY2 et bénéficie de quelques améliorations, la charge utile est donnée pour 350 kg mais il en supporte 500. La vitesse maximum passe à 65 km/h. Un réservoir d’essence plus grand est placé à l’arrière.

En 1959 un autre concurrent de taille arrive dans l'arène, le Mazda K360, qui devient T600 en quelque mois. A côté, le SY2 parait archaïque.

En octobre 1960, un tout nouveau modèle est présenté, dénommé SM. La carrosserie ressemble à une taupe arrondie. Il apparaît dans le film "Sunset on Third Street".

Après une année il évolue en ST et adopte un autre moteur, le Gasuden Type MA est utilisé dans le Mini-van M36 de la même marque. Gasuden est une filiale de Fuji Motor et a fourni le moteur du Fuji Cabin en 1955. C'est un bicylindre 2 temps de 360 cm3 refroidi à l’air avec la particularité de posséder une soupape rotative. Il développe 17 ch. La vitesse est alors de 80 km/h. Dû au repositionnement du moteur grâce à un châssis légèrement plus long, les passagers bénéficient d’une banquette plutôt que des deux sièges séparés. Il est aussi sensiblement plus large que le SM.

 

Hope Star SU 1956

Hope Star SU 1958

Hope Star SY 1958

Hope Star SM 1960

Hope Star ST 1961

 

Hope Star SU

Hope Star SY

Hope Star SY2

Hope Star SM

Hope Star ST

page 1 - 2 - 3 - 4

Page d'accueil - Contact