TOYOTA

7 Turbo

Introduction - 1967 - 1968 - 1968 Fuji 200 - 1969 - 1970

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

1970

Pour 1970, l'escalade de puissance en Can-Am fait rage et Toyota est bien décidé à surpaser les Nissan. On prépare une version double turbo de la Toyota 7 (578A), dans l'espoir également de participer à des courses Can-Am à l'étranger.

La voiture est semblable à celle de l'année dernière mais son aérodynamique est encore optimisé. La ligne futuriste est marquée par de larges entrées d'air dans les flancs.

Le moteur tout alu est un V8 à 90o de 4986 cm3 (102x76 mm) à 32 soupapes et 4 arbres à cames en tête. La puissance s'élève désormais à 800 ch SAE à 8000 t/min grâce à l'adjonction de deux turbos. Le couple est alors de 74 mkg à 7600 t/min. L'allumage transistorisé est fabriqué par Nippondenso ainsi que l'injection indirecte de type Bosch.

Pour transmettre cette puissance, la boîte est remplacée par une ASCO (Aishin Seiki Co.) SR-55 à 5 vitesses. Asco fourni également l'embrayage multidisques. Les freins à disque sont des Girling aux quatres roues, qui sont montées de pneus Firestone.

Le châssis tubulaire est en aluminium et la carrosserie est fabriquée en matériau composite à base de fibre de carbone. Les échappements et une grande partie de la suspension sont en titane. Le poids total à vide n'excède pas 620 kg, ce qui lui donne un rapport poids/puissance extraordinaire de 0.78 kg/ch. Sa vitesse maximum est de l'ordre de 360 km/h.

La voiture doit être prête pour le GP du Japon qui a lieu le 26 juillet 1970. Les premiers essais se déroulent avec un moteur atmosphérique d'environ 600 ch. Le moteur turbo est tenu secret et ne sera dévoilé qu'au dernier moment pour surprendre Nissan.

Cette fois Toyota a l'arme absolue pour écraser la concurrence. Malheureusement, lors d'essais avec la voiture turbocompressée, le pilote du team Toyota, Minoru Kawai, est victime d'un accident et se tue au volant. La 7 Turbo est complètement détruite. C'est la consternation, apr├Ęs Yukio Fukuzawa, le team perd un autre pilote talentueux.

De plus, en 1970, de nouveaux règlements antipollution sont imposés partout dans le monde et les constructeurs automobiles doivent consacrés leurs efforts et engager des moyens considérables dans la recherche de moteurs moins polluants.

Nissan, suivit de Toyota, décident d'abandonner la compétition et le Grand Prix du Japon 1970 est alors annulé, marquant par là même la disparition prématurée de ces spectaculaires voitures de la course automobile au Japon.

Victime de ces deux événements, la Toyota 7 Turbo ne participera alors jamais à aucune course.

Trois exemplaires subsistent aujourd'hui. Le Musée Automobile Toyota possède une bleue à moteur atmosphérique et une rouge à moteur turbo. Une autre turbo est conservée en Hollande.

La Toyota 7 Turbo résidant au Japon a fait l'objet d'une restauration complète qui se termina en octobre 2001. En fait il a fallu 2 ans et plus de 2000 heures de travail pour la remettre en état de marche. Ce sont des ingénieurs de chez Toyota qui ont donné de leurs temps libre, sous la direction de Kazufumi Toriya.

Depuis lors, elle participe au Festival of Speed de Goodwood ainsi qu'aux diverses manifestations historiques qui ont lieu dans son pays natal.

Dimensions :
longueur 375 cm
largeur 204 cm
hauteur 84 cm
empattement 235 cm
voies 146,8/148 cm

 

Toyota 7 Turbo

Toyota 7 atmosphérique

Le moteur atmosphérique injection des essais

Toyota 7 Turbo

Moteur Toyota 7 Turbo

Kawai avec sa 2000GT et la Toyota 7 qui lui fut fatale

Hiroshi Hosoya

Toyota 7 Turbo TAM

Toyota 7 (atmosphérique) - 1970

Premiers tours de roue officiels sur sol européen, au Goodwood Speed Festival 2002

A Goodwood en 2007 pour les 50 ans de Toyota en compétition

Présentation au circuit de Fuji

Exposée au Cormorani Motor Festival, Gifu, au Japon, le 11 septembre 2004

Musée Automobile Toyota, 2006

Toyota 7 Turbo - 1970

Musée Automobile Toyota

National Automobile Museum (Hollande)

Images tirées du jeu Gran Turismo 4

Introduction - 1967 - 1968 - 1968 Fuji 200 - 1969 - 1970

 

Page d'accueil - Contact