TOYOTA

Celica

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

MkI 1970 - 1977 (2e partie)

La Celica GT débute au Japon en 1971 puis arrive en Europe en 1974 avec une culasse en aluminium à deux arbres à cames en tête et deux carburateurs double-corps Mikuni/Solex (2T-G). Conçu par Yamaha et techniquement dérivé du moteur de la 2000GT, celui-ci développe 115 ch [SAE] à 6400 t/min pour un taux de compression de 9,8:1. La suspension est plus dure et la boîte de vitesse est à 5 rapports.

On peut commencer à parler de sportive avec une vitesse maximum de 190 km/h.

Une version encore plus poussée de 130 ch, moins équipée pour être plus légère, est réservée au marché japonais, c'est la Celica GTV.

Le prototype SV-1 montré en 1971 préfigure la nouvelle Celica Liftback (LB) qui apparaît au Japon en 1973. Cette nouvelle carrosserie aura un grand succès. L'avant est redessiné et l'arrière muni d'un hayon fait vraiment penser à la Mustang fastback de 67. La 1600 (TA27) est munie du moteur 2T dans toutes ses versions et la 2000 (RA25) hérite du moteur 18R de 1968 cm3 et 105 ch [SAE].

La Celica LB débarque en Europe en 1974, tout d'abord uniquement en version 1600 (TA27) puis, l'année suivante, en version 2000 (RA28). Cette dernière avec la culasse à double arbres à cames en tête (2T-G) développe 118 ch [DIN] à 5800 t/min (145 ch [SAE] à 6400 t/min).

Une Celica LB Turbo est engagée en compétition au japon. Elle remporte les 1000 km de Fuji de 1973.

 

Toyota Celica GT 1974

Toyota SV-1 prototype 1971

Toyota Celica 2000GT Liftback 1975

Toyota Celica LB Turbo 1973

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Page d'accueil - Contact