Accueil > Marques et modèles > Yamaha > Histoire de Yamaha - YX30

Histoire de YAMAHA

YX30

Genichi Kawakami - YX30 - A550X - Formule 1

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona 1600GT
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Toyota Corona
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Dès la fin des années 50 Yamaha souhaite se lancer dans la fabrication automobile. Tanté par les microcars de la classe K qui utilisent des engins ne dépassant pas 360 cm3, Yamaha pense pouvoir utiliser ses moteur dans une nouvelle application. Mais ce n'est pas si simple, le marché, en grande expension, est rapidement innondé de petits véhicules bon marchés produits par une quantité de fabriquants.

Genichi Kawakami se demande alors dans quoi investire pour une diversifacation réussie. En septembre 1959, il envoie deux de ses ingénieurs prospecter pour de nouvelles technologies et de nouveaux produits. Ils voyagent en Europe et en Amérique du nord, visitant des usines pendant 6 semaines, en quête d'inspiration.

Le secteur particulier des voitures de sport semble intéressant. En visitant Porsche et Pininfarina, ils constatent que ces voitures ne sont pas fabriquées en quantité industrielle sur des chaînes de montage mais de manière artisanale, une par une. Cette technique est plus apropriée à Yamaha dont la structure est encore modeste et où l'investissement dans une chaîne de montage serait trop couteux.

C'est décidé, on laisse les microcars aux autres et on entreprend le développement d'un véhicule exclusif, puissant et luxueux, en petite série, qui sera destiné principalement à l'exportation.

A peine les ingénieurs revenus de leur tournée, en novembre, que Yamaha crée l'Institut Yasukawa pour la recherche et le développement de voitures de sport haute performance.

Le but est clair: la première GT japonaise sera développée ici et elle aura un moteur avec double arbre à came en tête. Et la manière de le faire est japonaise: il faut étudier une GT européenne pour s'en inspirer et en tirer le meilleur. C'est également une façon naturelle de gagner du temps et d'économiser des frais de développement inutiles, puisque le travail a déjà été fait.

En raison des restrictions gouvernementales en matière d'importation, Yamaha ne peut acheter de voiture de sport étrangère. Ils arrivent à se procurer une MGA d'occasion auprès d'un officier US. Celle-ci est équipée d'un moteur 4 cyl. DOHC 1,6 l. Elle est testée sur route puis sur banc d'essai chez Hitachi avant d'être entièrement démontée et analysée. Le but est de comprendre comment cette mécanique est capable de performances qu'aucun moteur japonais ne peut atteindre. L'expérience se répète avec une Facel Vega Facellia, 4 cyl. DOHC 1,6 l. également.

Yamaha construit alors son premier moteur 4 temps en 1960. C'est un 4 cyl. tout alu de 1580 cm3 développant 88 ch à 5600 t/min. L'alimentation passe par deux carburateurs SU.

Maintenant qu'un moteur est fonctionnel, il faut une voiture autour. Le prototype YX30 voit le jour cette même année. Il est assez sommaire, construit sur un châssis semi tubulaire surmonté d'une carroserie en fibre de verre dessinée par GK Design. Ce spider subit une série de tests d'endurence et de vitesse.

La deuxième voiture construite par Yamaha est la YX30/II qui est terminée en juin 1961. Cette fois c'est un coupé 2+2 dont la ligne est maladroite. L'arrière fait penser à celui de la Facelia acquise l'année dernière.

Entre temps, Yamaha achète une licence pour la fabrication de moteurs en tôles d'acier embouties et soudées. Cette technique avait été inventée aux Etats-Unis pour des moteurs d'avions. Un moteur 4 cyl. est construit mais ne fonctionne pas. Cette expérience confirme le choix d'une technique traditionnelle et éprouvée pour la réalisation d'un moteur performant et le projet YX80 est mis en oeuvre. Ce moteur est très semblable à celui de l'YX30 mais il représente exactement ce que voulait Yamaha pour sa future GT, un 4 cylindres en ligne de 2 litres de cylindrée avec double arbre à cames en tête.

 

Moteur 4 cyl. de 1960

Prototype YX30 1961

Prototype YX30/II 1961

Moteur YX80, 4 cyl. 2l. DOHC

Genichi Kawakami - YX30 - A550X - Formule 1

Page d'accueil - Contact