LEXUS

 

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

L'histoire de Lexus commence en 1983 lorsque la direction de Toyota décide la mise au point d'une voiture luxueuse capable de concurrencer les meilleures du monde sur le marché américain. Un bureau d'étude est créé en Californie et le premier prototype apparaît en 1985. D'abord appelé F1, il deviendra la Lexus LS400 en 1988 (Toyota Celsior au Japon).

La production débute l'année suivante avec cette berline de la classe d'une Mercedes équipé d'un moteur V8 4,0 l. de 250 ch. et de la ES250.

En 1991 est dévoilée la SC400, un SportCoupé 2 portes, la SC300 entre en production et la ES300 remplace la ES250. Cette même année commence le projet GS300 conjointement avec Ital Design.

En 1992, Lexus vend plus de voitures aux Etats-Unis que Mercedes ou BMW. La marque japonaise est régulièrement récompensée pour la qualité de ces produits et le service offert.

La GS300 sort en 1993 et la nouvelle LS400 en 1994. 1996 est marqué par la 500 000ème LS400 produite. Le secteur des SUV est abordé avec la LX450 et une nouvelle ES300 plus luxueuse et plus puissante voit le jour.

En 1994, Ital Design présente un prototype basé sur la GS300 et son moteur V8. C'est un 4x4 à 4 portes baptisé Landau. Deux ans plus tard, c'est une étude menée par le Calty de Californie qui débouche sur un véhicule qui tient à la fois du monospace, de la berline et du SUV. Le FLV utilise le moteur V6 de 3 l.

Respectivement à Detroit et à Chicago, en 1997, sont présentés les prototypes HPS et SLV. Cette dernière sera produite sous le nom de RX300. La HPS, quand à elle, devient GS400 et est munie d'un nouveau V8.

En 1999, après 10 ans d'importation aux USA, Lexus célèbre le millionième exemplaire vendu sur le sol américain. Au même moment, Toyota met fin à la production de la Supra.

L'an 2000 voit les nouvelles IS300 et LS430. 2001 est l'année de la SC430. Ce coupé/cabriolet a une vocation plus sportive. Très luxueuse et rapide, elle représente la supercar de l'empire Toyota, ayant comme ancêtres la 2000GT et la Supra.

En 2003, la gamme se compose de 8 modèles différents couvrant les secteurs Berline, Coupé/Cabriolet et SUV de luxe.

Les prototypes aux désignations LF (pour Lexus Future) dévoilent les orientations stylistiques de Lexus pour des véhicules haut de gamme à motorisation hybride.

Présenté en 2005, le RX400h est une évolution du SUV RX300 avec une motorisation hybride. En effet un moteur V6 est associé à deux moteur électriques. Le résultat, 272 ch pour une consommation n'excédant pas 8 l/100 km.

La nouvelle série IS prévue pour 2006, mais dévoilée en 2005, propose trois variantes, IS350, IS250 et IS250 à 4 roues motrices.

Dévoilée à Tokyo en 2005, la LF-Sh est une suite au prototype LF-S plus réaliste et qui devrait déboucher sur une commercialisation en série. Un moteur V8 accompagné d'une unité gaz-électrique transmet la puissance aux 4 roues. Les games GS et ES sont également rafraichies pour 2006.

Depuis 2003, Lexus fourni des moteurs de compétition pour les voitures Daytona Prototype du Championat Grand-Am.

2006 marque l'entrée de Lexus en championnat SuperGT. Le V8 de la SC430 développe ici 480 ch à 7200 t/min.

La première supercar de Lexus est présentée au salon de Tokyo 2009. La LFA est fabriquée à 500 exemplaires seulement. Elle participe aux 24H du Nürburgring.

A Detroit 2012, un intéressant prototype LF-LC est présenté. Il utilise une motorisation hybride.

Pour plus de détails sur l'histoire de la marque Lexus, voyez le site officiel: www.lexus.com

 

Lexus LS400 1989

Lexus ES250

Lexus SC400

Lexus LS400 1998

Lexus GS300

Lexus ES300

Lexus Landau 1994

Lexus FLV 1996

Lexus RX300

Lexus GS400

Lexus IS300

Lexus LS430

Lexus SC430

Lexus 2054 EV du film "Minority Report"

Lexus LF-X

Lexus LF-S

Lexus LF-C

Lexus LF-A

Lexus RX400h

Lexus IS 2006

Lexus LF-Sh 2005

Lexus GS430 2006

Lexus ES 2006

Lexus-Riley Grand-Am /
Lexus SC430 SuperGT

Lexus LFA 2009

Lexus LF-LC 2012

 

Page d'accueil - Contact