Accueil > Marques et modèles > Tommykaira

Tommykaira

 

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Yoshikazu Tomita monte un business de vente de voitures à l’âge de 20 ans. Tomita Auto a commencé en 1968 et devient l’un des plus important importateur de voitures exotiques de Kyoto, principalement des sportives italiennes. Par la suite il devient manager de l’écurie Hayashi Racing. A la fin des années 70, il commence le tuning de voitures.

Kikuo Kaira est mécanicien pilote chez Racing Quarterly en 1970. Il se met à concevoir des voitures de course pour le Esso Racing Team, puis chez Nova Engineering. Ingénieur autodidacte, excellent pilote, il poursuit sa carrière en Angleterre comme mécanicien chez Tom Walkinshaw. De retour au Japon en 1976, il participe à la réalisation de la première F1 japonaise chez Kojima.

En 1980, Tomita et Kaira se rencontrent chez Dome qui s’est lancé dans la grande aventure des 24 Heures du Mans. Tomita passe un contrat avec AMG pour importer des voitures. En 1984 il change pour Hartge en créant Hartge Japan. Entre temps il est devenu le manager d’Auto Beaurex Motorsport. Cette écurie remporte le Championnet All Japan Touring Car de 1985 avec une BMW Hartge 635 CSi.

La même année, Tomita et Kaira sont approchés par Nissan pour prendre part au développement de la Sunny et de la Skyline R31, en vue d’une commercialisation en Europe. Tomita est chargé des modifications intérieures et Kaira des essais routiers. Nismo, vexé de sa défaite au JTC prend Hartge en grippe et dénonce la collaboration avec Nissan. Ce dernier donne la réalisation de la Skyline à Nismo et Tomita doit abandonner la marque Hartge s’il veut continuer à collaborer avec Nissan.

Il est temps de créer une nouvelle marque pour les voitures à venir. Tomita et Kaira fondent la société Tomita Yume Koujou (Tomita Dream Factory) en 1986, les futures voitures seront vendues sous la marque Tommykaira. Fonctionnant comme Ruf, Brabus ou Gemballa en Allemagne, ils prennent des voitures de série qu'ils modifient esthétiquement et mécaniquement pour les revendre sous leur propre nom. La première auto à sortir sous le nom de la nouvelle entreprise est une Mercedes 190E appelée Tommykaira M19. Avec 190 ch sous le capot, seulement 12 exemplaires seront vendus. Elle est immédiatement suivie de la M30E de 225 ch basée sur la Mercedes 300E. Par la suite la marque va se concentrer sur des automobiles du marché domestique, principalement des Nissan et des Subaru.

Les M20 et M30 sortent en 1987. Ce sont des Skyline R31 respectivement de 2 l. turbo (220 ch) et de 3 l. (240 ch) modifiées. C’est la première voiture tunée officiellement reconnue au Japon. Elle va grandement contribuer à améliorer l'image de la voiture modifiée dans le pays, considérée jusque-là comme fantaisie de jeunes sauvages.

La Nissan 300ZX préparée par Tommykaira et présentée en 1991, est la première voiture à atteindre 290 km/h sur le circuit de Yatabe. Cette Z32 M30Z ne respecte pas l’accord tacite du « Japanese Gentleman’s Agreement » qui limite officieusement la puissance à 280 ch, elle est donnée pour 350 ch !

Tommykaira commercialise de nombreux modèles, allant de la Micra à la Skyline, mais aussi des Subaru. Plus de 1000 voitures sont écoulés durant l’année 1994. La Skyline est l’un des produits les plus prisés de la marque, les possibilités de tuning touchent tous les éléments de la voiture.

La Tommykaira RZ représente le pinacle des Skyline homologuées pour la route. C’est une R34 GT-R dont la cylindrée est augmentée à 2.7 litres et qui dispose de 530 ch sous le capot. Elle est préparée comme une voiture de compétition et serait capable de rouler à plus de 300 km/h.

Plusieurs des voitures personnalisées Tommykaira sont apparues à la fois dans les jeux Gran Turismo et Forza Motorsport.

Préparer et vendre des voitures n’est pas suffisant pour le duo. Leur rêve a toujours été de construire leur propre automobile sous la forme d’une voiture de sport idéale : légère, simple et abordable mais avec une sensation de conduite intense.

Donc voilà qu’en 1991, approchant la cinquantaine, ils développent la Tommykaira ZZ. Comparable à la Lotus Elise de la même époque, c'est une véritable petite bombe. Le carnet de commandes étant rempli, la production commence en Angleterre et les premiers exemplaires sont livrés aux clients en 1997. Malheureusement, en 1999, une modification des normes de sécurité en cas de collision affecte la ZZ qui jusque-là échappait à ces coûteux crash-tests. L'importation au Japon devient impossible et la production est interrompue. Moins de la moitié des voitures commandées ont pu être livrées.

Tomita Auto UK reste avec une centaine de voitures plus ou moins achevées et abandonnées. La société est mise en liquidation et est reprise par Mike Rawlings et Mark Easton (ex-ingénieur Lotus), qui forment Breckland Technology (Mosler MT900 et Breckland Beira). Tomita Yume Koujou et son site de recherche sont vendus à Autobacs en 2000.

Entre temps, le ministère japonais autorise la ZZ à être de nouveau importée au Japon. Breckland semble avoir assemblé un exemplaire pour passer un crash-test. La production redémarre, la ZZ est vendue au travers de Tommykaira et Autobacs jusqu'à la fin de l'année 2001.

La synergie entre Tommykaira et Autobacs donne naissance à l'Autobacs Sportscar Laboratories (ASL) le 2 avril 2001. C'est sous cette marque, et juste après la fin de la ZZ, qu'est lancée la Garaiya construite par Breckland Technology.

Tomita reprend son activité de vente de voitures exotiques, rouvrant Tomita Auto en 2012. Puis c'est Tomita Dream Sales pour gérer la vente de Tommykaira de manière indépendante. Il fonde encore Threeek et KED, des ateliers de tuning.

Il prend sa retraite en 2003. En 2007, Dream Sales change de nom et devient M-Direction. Deux ans plus tard Rowen reprend M-Direction et utilise la marque Tommykaira Japan pour vendre des kits de carrosserie et des systèmes d'échappement.

En 2016, Tomita récupère les droits sur sa marque. Il collabore avec GLM pour le développement d'une ZZ électrique. Genuine Tommykaira Studio (GTS) présente la M14 en 2018. C'est une Suzuki Swift Sport ZC33S.

 

Garage Tomita Auto

BMW Hartge 635 CSi
Auto Beaurex Motorsport 1985

Tommykaira M19 et M30E 1986

Tommykaira M30 (R31) 1987

Tommykaira Z32 M30Z 1991

Tommykaira M13 1994

Tommykaira R (R33) 1995

Tomita Auto 1995

Tommykaira ZZ 1996

Tommykaira R34 GTR RZ 2001

Tommykaira production

M20 / M30 (Skyline R31) 1987

M18Si (Silvia S13) 1989

M20 / M30 (Skyline R32) 1989

Z32 M30Z (300ZX) 1991

R (Skyline R32) 1993

M13 (Nissan Micra) 1994

M25 (Skyline R33) 1994

R (Skyline R33 GT-R) 1995

M20B (Subaru Impreza WRX) 1996

25R (Skyline R34) 1998

B4 (Subaru Legacy) 1998

R34 GTR RZ (Skyline R34) 2001

B6 / tb6 (Subaru Legacy RS30/GT30) 2002

M13 (Nissan Micra) 2002

R35 GT-R 2010

Rowen White Wolf (Audi R8 Spyder) 2013

M14 (Suzuki Swift Sport ZC33S) 2018

 

Références:

gtst.jp/Tommykaira Historique de la marque
web.motormagazine.co.jp Auto Beaurex Motorsport Hartge 635CSi
forum.retro-rides.org M30
facebook.com M30z
gtspirit.com White Wolf
hexgraphica.wixsite.com The Phantom Sportscar
en.wikipedia.org liste des modèles
sextamarcha.net Tommykaira

 

Page d'accueil - Contact