Accueil > Marques et modèles > Dome > De la Formula Junior à la F1

DOME

De la Formula Junior à la F1

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

En 1978, le cousin de Minoru, Masakazu Hayashi, patron de Hayashi Racing et fabriquant de jantes de compétition en aluminium, qui officie près du circuit de Suzuka depuis 1970, mandate Dome pour la fabrication d'une nouvelle Formula Junior. La méthode de fabrication du châssis en aluminium est ensuite appliqué à une F3. La voiture s'inspire des March et participe aux épreuves domestiques. Le pilote Osamu Nakako termine 3e du championnat japonais de Formule 3 de 1980.

 

Hayashi Formula Junior Prototype 1978 et
Formula Junior Production 1978

Hayashi 803 F3 1978

Pour 1981, la Hayashi 320 est dessinée par Masao Ono, ex-Kojima F1. Cette voiture a beaucoup de succès, Nakako remporte le championnat japonais de F3. De plus une version modifiée pour la Formula Atlantic remporte le GP de Macao cette même année. En 1982, la Hayashi 321 fait une apparition à Silverstone mais elle est accidentée. Elle utilise un moteur Toyota.

Hayashi continue à fabriquer ses monoplaces et remporte le championnat japonais en 1984 avec Syuuji Hyoudou au volant de la 322. Après 1986, Hayashi Racing utilise des châssis Ralt et Dome se tourne vers la Formule 3000, considérant que c'est un pas de plus vers la F1. Dome participe au championnat japonais de F3000 1987 avec une March 87B. A partir de là, Dome fabrique ses propres châssis, les F101, F102, F103 et F104 sont toutes des F3000 motorisées par Honda-Mugen.

 

Hayashi 320 1981

Hayashi Formula Atlantic 1981

Hayashi 321 1982

La F101 est la première F3000 de Dome. La construction du châssis carbone/polymère n’est pas encore au point. La voiture n’est pas performante mais elle représente le début d’une longue série. Le team Omron-Hoyu participe au All Japan F3000 en 1991/92 avec une Dome F102/F103. Puis d’autres écuries s’intéressent à l’auto, comme le team Tri Dunlop qui remporte le championnat en 1994 avec Marco Apicella au volant de la F104. Le programme F3000 est interrompu fin 1998.

 

Dome F101 1988 et F102 1991

Dome F103 1992 et F104 1994

Dome monte un programme afin de participer au Championnat de monde de Formule 1 en 1995. Un prototype F105 est construit et terminé en 1996. Le but est de créer un team 100% japonais et Dome compte sur Mugen pour motoriser la voiture. Malheureusement ce dernier part dans une autre aventure avec l'écurie BAR-Honda et le projet est mis de côté en attendant une autre opportunité.

 

Dome F105 1996

En 1998, la Dome-Mugen ML est développée pour Honda qui avait l'intention de lancer une nouvelle série Motegi Lights (ML) sur circuit ovale. Le châssis monocoque en carbone sert également à la SRS-F, voiture d'entrainement pour l'école de pilotage de Suzuka. Cette auto est la première voiture de course produite en série par Dome et une cinquantaine de châssis monocoque en carbone ont été construits. Le moteur est fourni par Mugen.

 

Dome Mugen ML 1998, Marco Apicella

Une incursion en Formule 3 donne la F106 qui courre les saisons 2003 et 2004 où elle remporte 8 courses. C’est au tour de la F107 en 2005 et 2006 puis Dome quitte la monoplace.

 

Dome F106 2003-2004 et F107 2005-2006

En 2010 Dome crée la Zap F108. Elle utilise le châssis UOVA de la JMIA (Japan Motor-Racing Industry Association) qui dérive de la GF 401 de Jim Gainer. C’est une commande de l’écurie Zap Speed qui participe au championnat F4 West Japan. Elle remporte la course lors de sa première compétition à Suzuka le 22 août 2010 lors de la 5e manche du championnat. Elle décrochera de nombreux succès (F108/F109) jusqu’en 2013.

Pour 2014 la FIA édicte des normes internationales pour la Formule 4. Le Japon y vient en 2015 et Dome est choisi pour le châssis, c'est la F110.

Les finances ne vont pas fort chez Dome qui doit revoir ses ambitions. Un nouveau souffle est donné avec ERA.

Basé à Zonhoven en Belgique et dirigé par Dieter Vanswijgenhoven, ERA (Electric Racing Academy) fait partie du groupe The Driving Force. En 2019 elle annonce la création d’un nouveau Championnat de Formula Junior avec des voitures électriques. C’est une première mondiale.

Deux séries nommées Sport et Innovation se disputeront des compétitions en Belgique, Hollande et Royaume Uni dès 2020. Ce programme est né du désir de mettre en place un Championnat accessible aux jeunes pilotes et permettant de développer des innovations techniques dans le domaine de la propulsion électrique associé au stockage de l’énergie.

Dome fourni le châssis de la F110 et un moteur de 130 kW est utilisé. Baptisée ERA « Mitsu-Bachi » F110e, c’est un châssis de F4 adapté à la motorisation électrique. L’accélération est plus rapide que pour une F4 avec un 0-100 km/h en moins de 3 secondes.

En fin de compte 5 courses dans toute l’Europe sont agencées au calendrier 2022 de la FIA ETCR (eTouring Car World Cup) nouvellement crée. Cette Series Europe représente une première et devrait se développer dans le reste du monde.

 

Dome ZAP F108 2010

Dome F110 2015

ERA Championship 2022
Dome F110e

 

Références:

classicf3 Hayashi F3
motorsportsmarket.com Hayashi Formula Atlantic
Era_Dome.pdf ERA - Dome
erachampionship.com We are ERA Championship
erachampionship.com Meet the ミツバチ mitsu-bachi F110e

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

Page d'accueil - Contact