Hino

 

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

L’histoire de Hino prend ses racines dans la Tokyo Gas and Electric Industries Co. (TGE) qui est fondée en 1910. Cette entreprise se met à construire des camions, le prmier étant le TGE Type-A en 1917. Les modèles de camions se succèdent mais la firme se diversifie dans les composants électrique et participe même à la réalisation d'avions comme le Koukenki, un avion qui détient le record du monde de distance en vol. A partir des années 30 ce sont des véhicules blindés et des autocars aux noms de Sumida et Chiyoda. Il y a aussi un petit véhicule prototype destiné à l'armée, la Hoya en 1934. Elle ressemble beaucoup à la Kurogane produite peu après, mais je ne sais pas ils sont relationnés.

TGE se lie à d'autres entités pour devenir Tokyo Automobile Industry, puis Diesel Motor Industry Co. en 1941 qui devient rapidement Isuzu Motors. En 1942, une division se sépare du groupe et se nomme Hino Heavy Industry.

Durant la guerre Hino Heavy Industry construit de gros moteurs diesel pour la marine japonaise. Après le conflit, du fait des restrictions exigées par le SCAP (Commandement suprême des puissances alliées), Hino est contraint à la fabrication de camions et de bus. Les modèles T10 et T20 sont lancé au lendemain de la guerre. En 1948, la firme change de nom pour devenir Hino Diesel Industry Co. Le camion TH10 est équipé d'un moteur diesel de 7l. Sa capacité de charge de 8 tonnes est une première pour le Japon.

Après la libéralisation du SCAP et le contrôle de l’industrie par le M.I.T.I. en 1952, Hino se trouve encouragé à se lancer dans la construction automobile. par l'intermédiaire du M.I.T.I. une alliance avec Renault est signée et l’assemblage de la 4CV envoyée en CKD débute dès 1953. Rapidement Hino apprend à fabriquer les pièces localement et les 4CV Hino deviennent des automobiles entièrement construites localement vers la fin de la décennie. Le contrat avec Renault n’est pas vraiment respecté mais les relations entre les deux marques continueront malgré tout.

En 1959 Hino reprend la commercialisation du Humbee à son compte. Le tricycle utilitaire est rabadgé Hino Hustler en 1961.

Hino sort sa première auto en 1961, la Contessa 900 est très inspirée de la Dauphine mais c’est une automobile « 100% » japonaise. Cette petite berline plait aux Japonais, elle est petite mais peut transporter 4 passagers. Elle n’est pas très belle mais elle est économique.

Sur la base mécanique de la Contessa 900, Hino commercialise une fourgonnette appelée Commerce entre 1961 et 1962. Une ressemblance avec l’Estafette Renault est évidente bien que l’utilitaire japonais semble de taille plus réduite. Un autre véhicule basé sur la 900 fait son apparition en 1961, c'est le pickup Briska, ancêtre du Hi-Lux de Toyota.

C’est l’époque où les compétitions motorisées commencent à s’organiser au pays du soleil levant. Si Toyota, Nissan et Prince monopolisent les médias avec leurs autos, Hino, comme Subaru ou Daihatsu aimerait bien aussi être de la partie. Hino se lie à DEL Racing, un préparateur automobile qui devient le team officiel de la marque. DEL engage des Contessa 900 au GP du Japon 1963 dans deux catégories distinctes. Elles terminent 1ère et 2e dans les différentes catégories. Fort de ce succès, Hino monte un département compétition. Dès lors les autos destinées au sport automobile sont conçues et fabriquées chez Hino, puis livrées à DEL Racing pour la préparation et la mise en course.

La Contessa 900 est encore la première voiture à courir officiellement aux USA, sous les couleurs de BRE.

Hino est conscient que l’esthétique de sa Contessa est un handicap. Pour y remédier on fait appel à un carrossier italien. Giovanni Michelotti reprend la Contessa 900 et dessine un joli coupé qui est présenté au salon de Tokyo en 1962. Tout le monde étant content du résultat, Michelotti se voit confié l’étude d’une nouvelle voiture plus grande. Rappelons-nous qu'il a dessiné la Prince Skyline Sport auparavant.

La Contessa 1300 de 1964 est une berline plus élégante. La version Coupé 2 portes arrive l’année suivante. La Contessa 1300 est une automobile italo-franco-japonaise. Les deux modèles de Contessa sont fabriqués conjointement, en plus des véhicules utilitaires.

Hino lie un partenariat avec une firme en Israël pour l’assemblage des véhicules japonais sur place. Entre 1964 et 1968, 8000 autos ont ainsi envoyées en pièces détachées et assemblées en Israel. Une usine est également ouverte aux Pays-Bas en 1965. Seulement 144 Contessa 1300 y sont fabriquées avant qu’elle ne soit fermée par Toyota. Elles ont la particularité d’avoir le volant à gauche.

Le département compétition de Hino formé en 1964 aimerait bien développer des prototypes de compétition haute performance mais ne sais pas trop comment s'y prendre. Hino étant en relation avec Renault et Michelotti, c'est naturellement du côté de chez Alpine qu'ils se tournent. Des ingénieurs sont envoyés à Dieppe dans l'antre du petit fabriquant français. Durant 6 mois ils s'initient aux techniques de fabrication de carrosserie en fibre de verre, en construction de voitures de sport en petite série et de voitures de course. Suite à cette aventure, Hino construit une série de prototypes en collaboration avec DEL Racing et l'aide d'Alpine.

Peter Brock est aussi sollicité pour développer un prototype basé sur la Contessa 1300 afin de participer au GP du japon 1967, c'est la Samurai.

Toyota absorbe Hino en 1966 et l’activité automobile de la firme doit s’arrêter en 1967. Tout comme Prince qui est englobé dans le giron de Nissan à la même époque. Il est regrettable que ces automobiles bien construites doivent disparaître. Et encore plus les activités sportives, Hino et Prince étant les plus performantes au Japon à cette époque.

La marque Hino continue d'exister au sein de Toyota, produisant des camions et des bus. A partir de 1990 Hino participe à la course du Paris-Dakar et domine rapidement la classe réservée au mois de 10 l avec le Ranger.

 

TGE Type-A 1917

Hoya 1934

TGE T10 1946

TGE TH10 1950

Hino 4CV 1953

Hino Hustler 1961

Hino Contessa 900 1961

Hino Commerce et Briska 1961

Usine Hino

Hino Contessa 900 Sprint Michelotti 1962

Hino Contessa 1300 Coupe 1965

Hino Briska 1300 1965

Hino GT Prototype, Tokyo 1965

Hino Sprint GT 1966

BRE Hino Samurai 1967

Usine Kaiser-Illin fabriquant des Hino à Haifa, Israel, 1964 / Hino Contessa 1300 israélienne

Hino Pays-Bas 1965

Paris-Dakar 2006

 

Page d'accueil - Contact