Accueil > Marques et modèles > Honda > F1 - C'est quoi une F1 ?

HONDA

F1

 

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Plaques d'immatriculation
Prince Moteurs
Toyota MX Concepts
Lexus Electrified Sport EV
Toyota Sports EV
Toyota FT-Se
Mazda Ionic SP
Prince Sedan
Prince BNSJ
Gasuden Mini-Van
Yanase YX360
Yanase Custom Sports
Toyota TES-ERA EV
Nissan GT-R50
Honda Open Sports
Honda Acute Blast
Honda V8 Sports
Okamura Mikasa
Nismo R33 GT-R LM
Nissan 300 Seta
Zagato Bambù
Autech Gavia Zagato
Autech Zagato Stelvio AZ1
Suzuki Fronte RP
HKS Zero-R
Nissan Z Concept
Nissan Middle Sports
Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

C'est quoi une F1 ?

Tout commence en 1962. Honda remporte de grands succès en moto et termine la construction du premier circuit du Japon, à Suzuka. C'est à ce moment que Soichiro Honda décide de se lancer dans un programme de F1. M. Honda ne sait pas vraiment ce qu'est une Formule 1, mais son rêve est de triompher dans le sport automobile. Honda est alors la plus jeune compagnie japonaise d'automobile, et la première à se lancer dans une pareille aventure.

Un petit groupe d'ingénieurs du Centre de Recherche est formé avec à sa tête le fondateur de la marque, M. Honda lui-même. Le team se procure une Cooper T53 Climax de F1 par l'intermédiaire de la société Okura Trading. Après de brefs essais, la voiture est démontée et étudiée dans les moindres détails. Honda s'en inspire largement pour la création, en 1963, du prototype nommé RA270, le but étant d'atteindre 270 ch !

Les premiers essais ont lieu en février 1964 à Arakawa, puis sur le circuit de Suzuka. Ils sont mené par M. Honda et son directeur assistant du Centre de Recherche, Mr Yoshio Nakamura. Nakamura était ingénieur chez Nakajima Aircraft pendant la guerre, sous les ordres de Ryoichi Nakagawa (Tama, Prince et Skyline), puis ingénieur chez Ohta et qui deviendra plus tard le manager du team F1.

La voiture atteint 175 km/h. Le moteur, développé par les jeunes ingénieurs, est un V12 de 1,5 l. avec 4 soupapes par cylindre.

Le plus surprenant est qu'il est monté transversalement. Il est alimenté par 6 carburateurs double corps et est couplé à une boîte-pont de style moto à 6 vitesses. Son régime maximum initial est de 8'500 t/min mais rapidement il développe 220 ch à 11'500 t/min.

Le châssis est construit par le Centre de Recherche qui est également en charge de développer les voitures de série. Cette surcharge de travail pousse Honda à prendre la décision de construire seulement le moteur de F1 et de le proposer à des teams européens possédant leurs propre châssis. Un accord avec Lotus a bien failli aboutir mais ne donnera pas de suite. Si Honda veut courir, il doit fabriquer lui-même son châssis.

L'unique exemplaire de RA270 a disparu, probablement démantelé pour servir aux voitures suivantes.

 

M. Soichiro Honda et la RA270 de 1964

Honda RA270 1964

Cooper T53 Climax 1961

La Cooper T53 est considérée comme la pionnière des Formule 1 modernes. En 1960, elle permit à la marque anglaise de devenir Championne du monde des constructeurs et à son pilote Jack Brabham d'être également Champion du monde.
L'originalité de cette auto qui a contribué à son succès consiste à la position centrale arrière du moteur. Ce dernier est un Climax 4 cylindres en ligne de 1,5 litre développant 150 ch. Le poids total de la voiture est de 460 kg.
L'exemplaire acquis par Honda a été fabriqué en décembre 1961. Elle est conservée au Honda Collection Hall, au Japon.

 

  RA270 1964

Images virtuelles réalisées par John A. Frye pour Honda. La livrée blanche a existé lors de tests effectués par Ronnie Bucknum sur le circuit de Suzuka.

 

Références:


world.honda.com Formula One Entry: The Initial Phase
f1network.net Honda's F1 History
grandprix.com Résultats des courses

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Page d'accueil - Contact