HONDA

NSX

Introduction - Génèse - Châssis - Motorisation - Production - Evolution - Spéciales - Compétition

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

Motorisation

Pour un tel châssis il faut un moteur à la hauteur, capable de rivaliser le V8 Ferrari. Chez Honda, on a des V6 qui ont permis de gagner plusieurs fois le Championnat du monde de Formule 1 consécutivement. C'est tout vu, un 6 cylindres est plus petit et plus léger qu'un 8, et Honda sait comment en extraire la puissance suffisante.

On construit alors un tout nouveau moteur hi-tech directement inspiré de la technologie F1. Le C30A est un V6 à 90° tout aluminium de 2977 cm3 de cylindrée qui développe 274 ch à 7300 t/min et 284 Nm de couple à 5400 t/min [ECE].

En plus d'être catalysé, il est équipé du système VTEC (Variable valve Timing and lift Electronic Control) ainsi que du VVIS (Variable Volume Induction System).

Autres caractéristiques impressionnantes :
2 fois deux arbres à cames en tête, 24 soupapes, bielles en titane, gestion électronique du moteur avec injection séquentielle et allumage direct indépendant pour chaque bougie, taux de compression de 10.2:1, début de la zone rouge à 8000 t/min.

Il est placé transversalement en position centrale arrière. Le client a le choix entre une une boîte 5 vitesses manuelle ou automatique à 4 rapports.

Un pont autobloquant répartit la puissance aux roues arrières. A noter que pour la version automatique, la puissance du moteur est réduite à 255 ch [ECE]. Au Japon les puissances sont affichées 280/265 ch [JIS]. Enfin, remarquons que ce moteur aux remarquables performances est donné pour une consommation moyenne de seulement 10 l/100km.

 

Honda NSX

Moteur Honda C30A

Introduction - Génèse - Châssis - Motorisation - Production - Evolution - Spéciales - Compétition

Page d'accueil - Contact