HONDA

NSX

Introduction - Génèse - Châssis - Motorisation - Production - Evolution - Spéciales - Compétition

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

Evolution

Une deuxième génération arrive en 1997. L'évolution tient dans son nouveau moteur (C32B) d'une cylindrée de 3179 cm3. L'alésage étant plus grand, des chemises spéciales, plus fines, sont fabriquées en alliage d'aluminium renforcé de fibre de carbone.

Il y a également des nouvelles culasses avec des diamètres de soupapes plus grands, un nouveau vilebrequin renforcé et des collecteurs d'échappement en inox. La puissance grimpe à 294 ch à 7100 t/min et 304 Nm à 5500 t/min (norme SAE). En norme européenne (ECE) les chiffres sont 280 ch à 7300 t/min et 298 Nm à 5300 t/min.

Ce bloc reçoit une nouvelle boîte manuelle à 6 rapports alors que la version automatique reste avec le moteur C30A. Honda installe sont premier accélérateur électronique.

En 2001, la NSX arrive en phase 3. La carrosserie est affinée, les phares escamotables sont remplacés au profit de projecteurs au xénon. Des jantes 17 pouces sont de série à l'avant comme à l'arrière. La boîte de vitesse automatique peut être équipée sur demande d'une commandes séquentielles.

En 2004 la production est déplacée à Suzuka pour laisser plus de place à la nouvelle S2000, puis est définitivement stopée en 2005.

 

Honda NSX 2001

Moteur Honda C32B

Honda NSX 2001-2005

Introduction - Génèse - Châssis - Motorisation - Production - Evolution - Spéciales - Compétition

Page d'accueil - Contact