Histoire de l'automobile au Japon

General Motors au Japon

 

Histoire de l'automobile au Japon

Préhistoire
  1603-1868 A l'ère Edo
  1868-1897 Restauration Meji
  1898-1909 A l'aube du XXe siècle

Premières automobiles
  1902-1922 Les débuts, avant 1923
  1923-1929 Années 20
  1930-1939 Années 30
  1930-1939 Protectionnisme

La Guerre
  1937-1945 8 ans de guerre
  1945-1949 L'après-guerre
  1945-1949 Redémarrage
  1949 M.I.T.I.

Croissance
  1950-1959 Années 50
  1960-1969 Années 60
  1970-1979 Années 70
  1980-1989 Années 80
  1990-1999 Années 90

Le miracle économique japonais
  Le boom Izanagi
  Chocs pétroliers / Accords Plaza
  Eclatement de la bulle

Keiretsu
  Structure pyramidale
  Cas de l'industrie auto
  Déléguer pour se protéger
  Changement de paradigme

Implantation à l'étranger
  La conquête de l'Amérique 1
  La conquête de l'Amérique 2
  Le vieux continent / l'Asie

Années 2000
  Contexte économique
  Contexte social
  Production

Années 2010
  Catastrophes en série
  Dette et démographie
  Production

Annexes
  Palanquin
  Pousse-pousse
  Voitures à chevaux
  Lignes ferroviaires
  Tramways
  Panhard & Levassor
  Locomobile
  General Motors
  Ford
  Salon de Tokyo 1954
  Tremblement de terre de 1891
  Tremblement de terre de 1923
  Tremblement de terre de 1995
  Tremblement de terre de 2011

Références

 

La Compagnie Yanase & Co importe des véhicules General Motors depuis 10 ans, mais suite à la grande demande qui suit le Grand tremblement de terre de Kanto, GM décide d'installer une filliale au Japon.

Ford a déjà une usine qui tourne à Yokohama. Bien décidé à la concurrencer, GM, prospecte le terrain. Un représentant de la marque voyage au Japon et rencontre les officiels afin de définir les conditions pour la construction d’une usine. Après plusieurs propositions, la ville d’Osaka est choisie pour les facilités qu’elle offre au géant américain. General Motors Japan est établi le 17 janvier 1927 avec un capital initial de $ 1,5 million.

Le volant à droite atteste que cette Chevrolet Pheaton a bien été construite au Japon.

Les restrictions politiques imposées par le gouvernement nippon avec sa "Automobile Manufacturing Industry Law" de 1936 obligent les constructeurs étrangers à quitter le pays. GM garde un pied au Japon jusqu'à l'attaque de Pearl Harbor en 1941. Après la Guerre, GM se concentre sur son marché domestique et européen.

GM s'associe à Isuzu en 1971 et en acquière 34% des parts l'année suivante. En 1999, 49% du fabricant japonais appartiennent à l'américain.

 

La première Buick est impotée au Japon
par Yanase & Co en 1915

Chevrolet Pheaton

Démonstration Pontiac au Japon en 1928

 

Page d'accueil - Contact